Lieux d’hébergements


 « Quand il n’y a plus de toit, il n’y a plus de droit ».

l’Abbé pierre

L’association Emmaüs Forbach dispose de deux types de logements accompagnés. C’est à dire que l’association intervient entre le propriétaire des bâtiments (Moselis ou Sarreguemines Confluences Habitat) et la personne logée. Nous accompagnons également les personnes logées dans tous les actes de la vie quotidienne.

La résidence sociale :

En premier lieu elle sert à donner un toit, condition incontournable à un parcours efficace vers la réinsertion sociale de la personne. Elle répond aux situations de grandes exclusions en utilisant le logement comme tremplin, permettant d’impulser un véritable parcours d’insertion sociale et professionnelle pour les publics les plus marginalisés avec à terme, accès à un logement autonome. Elle permet de traiter l’individu dans sa globalité, en prenant en compte de tous les aspects : le logement, la réhabilitation des droits sociaux, le suivi social, le suivi sanitaire, la formation, la qualification. Elle contribue à une socialisation progressive.

La durée de résidence est limitée à 18 mois. La résidence sociale de Forbach dispose de 12 places mixtes.

La résidence sociale 2000 inaugurée en 2000.

« La résidence sociale 2000 » inaugurée en 2000.

 

Les pensions de famille :

Les pensions de famille sont destinée à l’accueil de personnes à faibles niveau de ressources, dans une situation d’isolement ou d’exclusion lourde, et dont la situation sociale et psychologique, voire psychiatrique, rend impossible à échéance prévisible leur accès à un logement ordinaire.

Ces établissements s’adressent de manière privilégiée aux personnes fréquentant ou ayant fréquentée de façon répétitive les structures d’hébergement provisoire et qui ne relèvent pas des structures d’insertion de type CHRS (Centre d’Hébergement et de Réadaptation Sociale) ni d’un logement autonome.

La pension de famille de Forbach « La villa » accueille 20 personnes de manière pérenne.

La pension de Famille de Sarreguemines « La maison du bonheur » accueille également 20 personnes.

L’admission au sein de ces trois structures se fait via une commission d’attribution. L’orientation vers ces établissement se fait par un prescripteur social par le biais du SIAO (Service Intégré d’Accueil et d’Orientation).

                                            

La pension de famille " La villa" de FORBACH ouverte en 2010.

La pension de famille « La villa » de FORBACH ouverte en 2010.

La pension de famille de Sarreguemines " la maison du bonheur" ouverte en 2015

La pension de famille de Sarreguemines « La maison du bonheur » ouverte en 2015.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces établissements permettent aux résidants de vivre de manière autonome.

Les résidants doivent s’acquitter d’une redevance tous les mois. Chaque studio de 20 m2 dispose d’une kitchenette et d’un sanitaire privatif. A Forbach, les habitants peuvent bénéficier d’un service de restauration collectif.